Prochains rendez-vous

Retrouvez ici les annonces des prochaines activités du Centre Emmanuel Mounier (conférences, concerts, ateliers de lecture…). À l’approche des grandes fêtes liturgiques, les horaires des célébrations sont aussi annoncés ici. Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur la page Facebook du couvent.

  • CONCERT
MUSIQUES TRADITIONNELLES ROUMAINES ET HONGROISES
TRIO INIMA
Pierre BERTAUD, Naï (flûte de pan)
Anita PIRMAN, Acordéon, mélodion et percussion
Christian LORIN, Piano, fluier cavl (flûtes roumaines)

Ce voyage musical vous fait découvrir des mélodies intimes (romances, doïnas), exubérantes ou enjouées (sirbàs, czardas, horas) qui sont interprétées par trois musiciens passionnés.
Avec pour guide « Inima » – qui signifie « le cœur et les sentiments » en roumain – elles illustrent la richesse musicale, rythmique et culturelle des régions traversées.
Les instruments traditionnels ainsi que des explications historiques sont également présentés lors du concert.
Le répertoire étant très peu édité en partitions, les mélodies ont été déchiffrées d’après des documents sonores retranscrits et harmonisés par Pierre Bertaut pour le trio.

Samedi 25 mai à 20h30 dans l’Eglise des dominicains

  • CONCERT A VENIR

RESPIRA Ô ANIMA
Souffle nouveau dans la musique strasbourgeoise du XVIIe siècle

avec l’ensemble Dulcis melodia

Dans le cadre de sa saison 2019, l’A.P.R.D.M. (association pour la promotion, le rayonnement et la diffusion de la musique) invite l’ensemble de musique ancienne Dulcis Melodia pour un concert intitulé « Respira ô anima » et présentant des œuvres inédites diffusées à Strasbourg au milieu du XVIIe siècle.

L’ensemble Dulcis Melodia, qui se spécialise depuis quelques années dans la redécouverte de la musique baroque rhénane, propose en 2019 une nouvelle production mettant à l’honneur la musique strasbourgeoise du XVIIe siècle au moment où l’Italie fait souffler un vent créateur sur toute l’Alsace. Au centre de ce programme interprété par deux chanteuses et des instruments à vent (dont le cornet à bouquin qui connaît alors ses heures de gloire) on découvrira, dans une alternance subtile de timbres, deux recueils très intimement influencés par l’Italie et dont la diffusion s’est à l’époque généralisée dans notre région et bien au-delà : tandis que le premier est consacré à des motets pour voix solistes (David Thoman : Sacrarum Laudum, 1643) le second, communément appelé « manuscrit Rost » réunit des pièces instrumentales collectées par l’organiste strasbourgeois Franz Rost (av. 1640-1688).

Ce concert sera la création de ce programme dont l’essentiel des œuvres sont totalement inédites puisqu’elles viennent tout récemment d’être restituées par Dulcis Melodia.

Samedi 8 juin 2019 à 20h30 dans l’Eglise des dominicains